YFU Switzerland

Mois de décembre

Bonjour !

Avec beaucoup de retard voilà mon témoignage de décembre.

Tout va toujours bien pour mon 4ème mois en Autriche !

Le premier week-end il y a eu la St-Nicolas ici aussi, avec la différence que St-Nicolas lui-même n’est pas très important, les personnages principaux sont les Krampus (voir photos), qui l’accompagnent pour faire peur et punir ceux qui n’ont pas été sages. J’ai participé à deux Krampuslauf, une dans un village voisin, où les Krampus étaient plutôt gentils et celle d’Unken. Après avoir défilé en cortège, les Krampus se sont promenés librement en fouettant à peu près tous ceux qui se trouvaient sur leur passage, ce qui fait assez mal.
Le lendemain ils faisaient le tour des maisons à Unken. J’étais chez mes cousins d’accueil et on s’est retrouvé avec 6-7 Krampus dans la cuisine. Ils nous ont fait faire à Kathi et à moi un tour dans la neige avant de repartir.
C’était une St-Nicolas très différente de ce dont j’ai l’habitude mais c’était bien aussi 🙂

Je suis allée deux fois au cinéma avec des amies de ma classe, deux soirée vraiment sympas !

Nous avons fait des biscuits de Noël avec Maria, ce qui nous a déjà mises dans l’ambiance des fêtes de fin d’année, en plus de la neige et de la musique de Noël à Radio Salzburg.

Je me sens de plus en plus à l’aise en classe et dans l’école en générale, j’ai un groupe d’amis qui me correspond bien et j’ai fait connaissance avec des gens d’autres classes.

A Unken, comme dans tous les petits villages, tout le monde est au courant de tout et donc presque chacun sait qu’une „Schweizerin“ habite à Unkenberg. Il m’est arrivé plusieurs fois que des gens que je ne connais pas, mais qui eux me reconnaissent, me proposent de me ramener en voiture depuis l’arrêt de bus.

Mi-décembre ma mère d’accueil m’annonce une mauvaise nouvelle : elle doit passer au moins une semaine à l’hôpital. Étant donné qu’elle est atteinte d’une dépression et qu’il lui faudra du temps pour guérir je ne peux pas rester plus longtemps chez elle. Les Vitzthum, la famille de son frère (et de mes cousins) ont été d’accord de m’accueillir pour au moins 2 semaines et YFU s’est mis à chercher une nouvelle famille pour la suite.
La seule famille disponible aurait été à l’autre bout de l’Autriche, mais heureusement je n’ai pas eu besoin de déménager bien loin au milieu de l’année : les Vitzthum ont proposé que je reste chez eux pour jusqu’à la fin de mon échange !
C’est la solution parfaite pour moi, je ne change pas d’école ni de village, je connais déjà la famille et j’ai deux sœurs et un frère d’accueil.
Je suis vraiment contente de pouvoir rester à Unken et très reconnaissante de la générosité de ma nouvelle famille d’accueil.
La famille Vitzthum a une ferme avec beaucoup d’animaux (vaches, 2 poneys, chèvres, mouton, cochons-d’Inde, lapins, chats) dont s’occupent mon père et mon grand-père d’accueil. Ils ont une maison immense dont une partie est aménagée en chambres et appartements de vacances où la famille recoit des hôtes, c’est le concept „vacances à la ferme“.

Le jeudi avant les vacances de Noël, j’ai découvert une tradition de Salzbourg. Beaucoup d’élèves sortent la veille du début des vacances, font la fête (presque) toute la nuit et vont directement à l’école le lendemain. On a passé une très bonne soirée, c’était un peu dur de rester réveillé le lendemain, surtout pendant l’heure de maths, mais ça en valait la peine.

Le 23 décembre nous avons fêté Noël avec les hôtes présents chez les Vitzthum. Les trois enfants ont joué des chants de Noël à la guitare et à l’accordéon et ont raconté deux histoires.
J’ai eu l’occasion me mettre ma „dirndlkleid“ (habit traditionnel) toute neuve. C’était un très bon moment.

Le 24 décembre à midi nous avons mangé le repas traditionnel, un genre de compote aux céréales et au lait servie avec des pommes cuites. Le soir tout était au début très normal : un repas ordinaire, à la même table que d’habitude, avec les mêmes personnes que d’habitude, avec des habits ordinaires. Nous avons ensuite prié pendant une demi-heure puis ouvert les cadeaux aux pied de l’immense sapin après avoir chanté „Stille Nacht, heilige Nacht“. A minuit nous sommes allés à la messe dans la très belle église d’Unken.

Ma famille ne m’a pas vraiment beaucoup manqué le 24 mais le 25 décembre c’était un peu plus dur, étant donné que vous fêtons normalement Noël une deuxième fois alors qu’ici non. Comme je n’ai pas encore pu louer de skis je n’ai pas pu aller skier avec Kathi, Maria et Sebastian et j’ai passé l’après-midi seule, d’où la petite baisse de morale.

Le 27 et le 28 je suis allée skier pour la première depuis 4 ans, le résultat n’était pas aussi catastrophique que ce que j’avais craint, mais bien au dessous du niveau Vitzthum, ils skient tous depuis qu’ils savent marcher !

J’ai fêté nouvel an avec 3 amies de ma classe chez une d’elle. Nous avons mangé de la raclette et regardé les feux d’artifice de Salzbourg. Comme 2 d’entre nous ne se sentaient pas bien nous sommes allées nous coucher pas longtemps après minuit. C’était une jolie soirée, bien qu’un peu trop clame pour fêter la nouvelle année à mon goût.

Das war’s, à bientôt !

Zélie

 

image_1362588766235085image_1362588784074998

image_1362592919043448