YFU Switzerland

Avril-Mai-Juin

Bonjour !

ça fait longtemps que je n’ai plus pris le temps de mettre à jour mon blog… Un peu de flemmardise et beaucoup d’occupations en sont la cause.
Je vais donc vous faire un résumé de mes mois d’avril, mai et juin.

AVRIL

Début de mois très tranquille, je m’entends de mieux en mieux avec mon frère d’accueil !
Le deuxième week-end du mois, nous avons fait un excursion à Munich avec ma classe d’art visuel pour visiter quelques expositions. Nous avons dormi une nuit là-bas, ce qui nous a permis de découvrir cette magnifique ville de nuit et de goûte la bière locale 🙂
Le samedi soir je suis sortie à Unken avec ma sœur d’accueil et des amies, soirée très animée et très drôle !
Le mardi suivant ma petite sœur d’accueil et moi avons fêté nos 11 et 18 ans ! C’était une journée parfaite et je n’aurais rien pu souhaiter de mieux pour mon anniversaire. Le vendredi de cette même semaine je suis sortie à Salzbourg avec mes amies de l’école pour fêter ça.
Pendant la dernière semaine d’avril mon parrain est venu me rendre visite. ça ne m’a pas fait de choc ou quoi que ce soit de le revoir, parce que je ne le vois de toute façon pas vraiment plus qu’une fois par année. Sa visite et de pouvoir parler français m’ont fait très plaisir !
Il est reparti le vendredi, jour où a commencé un week-end culturel organisé par YFU.
C’était une activité non-obligatoire, ouverte aux étudiants d’échange d’Autriche et d’Allemagne. Nous avons fait connaissance avec plein de nouvelles personnes et visité les endroits les plus importants de Salzbourg, dont la maison de naissance de Mozart dans laquelle je n’étais encore jamais allée et une mine de sel. C’était un week-end inoubliable qui est passé beaucoup trop vite.

MAI

Les beaux jours qui arrivent, quelques sorties à Unken (dont deux  à la Bierzelt, très gros événement dans le village) et deux à Salzbourg, notre dernier séminaire YFU aussi incroyable et intéressant que les autres, une sortie au lac avec deux autres étudiants d’échange, une journée à Bratislava (capitale de la Slovaquie) avec un ami lui aussi étudiant d’échange, un encore et toujours très bonne entente avec ma famille d’accueil et mes camarades d’école, une visite de ma marraine de confirmation et de sa famille, …
Voilà les événements qui ont remplis mon moi de mai !
Au séminaire YFU nous avons déjà parlé du départ et je me suis à ce moment vraiment rendu compte que la fin se rapproche de plus en plus vite et que mes jours en Autriche ne sont vraiment plus si nombreux… C’est vraiment un sentiment bizarre de se dire que l’on devra bientôt quitte ce qui est devenu notre quotidien pour retourner vivre avec sa famille que l’on a pas vu depuis des mois. Je n’ai pas vraiment envie de rentrer en fait.

JUIN

Du 30 mai au 4 juin, ma marraine et sa famille était en visite en Autriche ! Je leur ai fait visiter Salzbourg et les enfants (entre 7 et 12 ans) ont beaucoup apprécié les animaux de la ferme. Ils étaient tous censés repartir le dimanche 2 mais ils ont du prolonger leur séjour en raison d’importantes inondations qui ont touché une grande partie de l’Autriche.
Le week-end suivant a eu lieu ma dernière sortie à Salzbourg… C’ést vraiment étrange de commencer à pense de plus en plus souvent aux „dernières fois“ de mon année d’échange. ça parait insensé de devoir partir maintenant, alors que tout va bien.
Après ce week-end a commencé ma dernière semaine d’école. Je ne réalisais vraiment pas sur le moment, ça me paraissait trop irréel que ce soit déjà la fin.
Une question revient de plus en plus souvent depuis un moment : „est-ce que tu te réjouis de rentrer ?“. Plutôt énervant comme question, vu que je ne sais jamais quoi répondre…
Dimanche 16 juin : départ pour la Grèce ! Nous avons voyagé toute la nuit en bus jusqu’en Italie où nous avons ensuite pris le ferry jusqu’en Grèce. Il faisait très chaud mais tout était magnifique et faire du camping avec ma classe était une très belle manière de passer nos derniers jours ensemble !
J’ai dû rentrer après une semaine à cause du dernier séminaire à Berlin, alors que les autres restaient 6 jours de plus. Le dernier soir nous sommes tous allés manger ensemble au restaurant et avons fini la soirée sur la plage. J’ai eu le bonheur de recevoir une drapeau autrichien avec des signatures dessus ainsi qu’un livre de photos souvenirs. Le jour de mon départ nous avons visité Athènes et j’ai passé une très bonne journée. Malheureusement rien n’a pu repousser le moment des au revoirs… Après beaucoup de promesse de se revoir bientôt et quelques larmes j’ai pris le chemin de l’aéroport. Dire au revoir était vraiment dur, je me suis rendu compte d’un coup que ça se passait pour de vrai et que c’était bien fini.
A part un moment de stress en arrivant à Vienne, où je n’ai pas directement trouvé l’endroit où je devais passer la nuit tout s’est bien passé pour mon retour.
J’ai ensuite passé encore 4 jours dans ma famille d’accueil, que j’ai passé en partie à faire mes bagages. Avec beaucoup d’efforts j’ai fini par réussir à fermer ma valise ! J’ai revu quelques amies d’Unken et très vite il a fallu de nouveau dire au revoir. Cette fois c’était moins dur car je n’ai pas du me séparer de tout le monde en même temps. Kathi et ma mère d’accueil m’ont accompagnée à la gare mais vu que le train n’attend pas, on a pas eu le temps de s’éterniser, ce qui ne veut pas dire que c’était facile pour autant.

YES (Youth European Seminar)

J’ai ensuite pris le train pour Vienne où nous sommes montés dans le train de nuit pour Berlin. De tout les étudiants d’échange en Autriche, nous n’étions plus de 10, étant donné que le YES  est pour les étudiants européens.
Nous sommes arrivés sur le site du camps, à environ une heure de Berlin vers midi et durant la journée j’ai revue plusieurs amis suisses, ce qui m’a fait vraiment plaisir.
Le séminaire a commencé le 28 juin et nous sommes tous partis pour nos pays respectifs le mardi 2 juillet. Ces quelques jours étaient inoubliables ! Nous avons eu des workshops en petits groupes sur des thèmes que nous avions pu choisir à l’avance ainsi que des activités en plus grands groupes. J’ai revu avec joie ma soeur d’accueil finlandaise qui a passé une année dans ma famille suisse et j’ai fait connaissance avec des suisses allemandes avec qui je partageais ma chambre, ainsi qu’avec plein d’autres personnes. L’ambiance était super ! Le dernier soir a eu lieu la YES-Party, autant dire qu’un bon nombre d’entre nous n’avait pas beaucoup, voir pas du tout dormi quand nous avons du monter dans les bus qui amèneraient à la gare de Berlin, tôt le mardi matin. Il a fallu encore une fois dire au revoir à nos nouveaux et moins nouveaux amis pour rentrer à la maison, la vrai maison, celle d’avant notre échange.

Le voyage c’est très bien passé, dans une très bonne ambiance, entre joie, mélancolie et appréhension.
La plupart sont descendus du train à Bâle où leurs parents sont venu les chercher. J’ai continué jusqu’à Fribourg avec une amie à moi et une des volontaires YFU qui était au camp. J’étais assez nerveuse dans le train, je n’arrivais pas vraiment à me réjouir, je ne sais pas pourquoi.
En arrivant, malgré le panneau écrit „Fribourg“ qui indiquait la gare, j’avais toujours l’impression que tout était irréel.
En descendant du train, j’ai découvert sur le quai ma famille au complet ainsi que quelques amis qui m’attendaient. C’est assez dur de décrire comment je me suis sentie ensuite, je pense que c’est quelque chose qu’il faut expérimenter pour le comprendre !

Je me suis ensuite vite réhabituée à ma vie d’ici, au fait d’être à la maison, etc… plus vite que ce que je pensais, même si quelques détails me paraissent étrange et que j’ai encore quelques nouveautés à apprendre. Reprendre l’habitude de parler tout le temps français n’est pas venue aussi facilement, heureusement que j’ai eu une période d’habituation au YES ! Encore maintenant certains mots me viennent plus facilement en allemand.
Je suis maintenant rentrée depuis plus d’un mois et j’ai retrouvé avec plaisir mon indépendance pour ce qui est de pouvoir aller partout à pied ou à vélo ! Plus besoin de faire une heure de bus pour aller voir des amis en ville. J’ai appris à plus profiter des bons côtés de ce que j’ai ici, même si l’Autriche me manque. Ce pays sera toujours mon deuxième chez-moi !

Je vais maintenant devenir volontaire YFU et je suis en train de prévoir une visite en Autriche. En résumé je suis contente d’être à la maison et je ne regrette pour rien au monde d’avoir pris la décision de faire cette année d’échange.

Me voilà arrivée à la fin de mon dernier témoignage pour ce blog, j’espère que ça vous a plu !
Et surtout merci d’avoir lu 🙂

Zélie

 

-Week-end culturel à Salzburg                                          -Dernier séminaire YFU en Autriche

-Voyage en Grèce                                                                   -Dernier jour d’école

-Photo traditionnelle du YES

Re-entry séminaire  Voyage en GrèceDernier jour d'école

YES seminaire

Mois de mars

Bonjour !

Un petit résumé de mon mois de mars…

Le premier week-end a été rempli par les deux dernières journée de ski de la saison, avec une météo de rêve, et suivi par les premiers jours de printemps !

Dans ma famille d’accueil tout se passe toujours très bien, je me sens à ma place. C’est vraiment un deuxième endroit que je peux appeler „chez moi“ ou „à la maison“, presque tout autant que dans ma famille en Suisse ! J’ai ma place à table et ma place habituelle sur le canapé, je sais où ranger les choses dans la cuisine quand j’aide à faire la vaisselle, … Ce sont ce genre de détails qui me font me sentir à ma place ici.

Je m’occupe aussi parfois de nourrir les lapins, les cochons-d’Inde et les chats et je me suis occupée une fois des poneys avec ma mère d’accueil pour que les enfants puissent faire des tours à cheval. 6 adorables bébés chats et un certain nombre de cochons-d’Inde sont nés dernièrement !
J’adore vivre à la campagne, avec la ferme, l’immense jardin, les animaux tout autour de la maison, l’air frais, la vue sur les montagnes… Je serai cependant contente de retrouver mon indépendance et la facilité de transport de la ville, où on ne doit pas tout prévoir en fonction des bus.

Le vendredi avant les vacances de Pâques (qui étaient ici une semaine plus tôt qu’en Suisse) nous avons mangé tous ensemble en classe et fait le concours du Eikönig (le roi de l’œuf). Le jeux consiste à frapper son œuf contre celui des autres ; le dernier dont l’œuf est intacte est l‘Eikönig ou l‘Eikönigin.
L’après-midi même j’ai pris le train pour Vienne où j’ai passé une soirée (ou plutôt nuit) mémorable avec deux étudiantes d’échange de YFU. J’ai repris le train le lendemain matin pour Salzbourg. À Unken le temps de dormir quelques heures puis de nouveau à Salzbourg, où nous avons fêté l’anniversaire d’une fille de ma classe.

Le début des vacances à été très calme, il a reneigé et nous sommes plutôt restés à la maison, et avons par exemple aidé pour les chambres d’hôtes.
Le vendredi avant Pâques nous avons fêté l’anniversaire de Kathi et le lendemain nous sommes sorties dans les environs d’Unken. Deux soirées super !
Ça a été un peu dur pour Kathi et moi mais nous avons réussi à nous lever pour aller à l’église le dimanche de Pâques. Nous avons ensuite procédé à la chasse aux œufs et aux lapins en chocolat dans la maison (à cause de la neige dehors…) et avons mangé avec toute la famille. C’était une bonne journée mais pas vraiment très particulière.

Dans ma classe tout va toujours très bien aussi, je me sens bien dans „mon“ groupe d’amies même s’il y a beaucoup d’autres élèves avec qui je ne parle pour ainsi dire jamais.

Ma famille et mes amis en Suisse me manquent mais ce n’est pas un problème, ce n’est pas du tout quelque chose qui me rend triste ou à quoi je pense constamment. Je suis consciente d’avoir une chance énorme de pouvoir faire une année d’échange et je compte bien continuer à profiter de „mon“ année sans me laisser décourager par le mal du pays !

Voilà pour mon 7ème mois autrichien,

À la prochaine !

Zélie

Mois de février

Servus !

Déjà 6 mois en Autriche ! C’est incroyable comme le temps passe vite.
J’ai passé un très bon mois de février, je me sens bien dans ma classe, dans ma famille d’accueil et je me sens chez moi à Salzbourg !
Quelques événements qui ont marqué mon sixième mois autrichien…
Juste avant les vacances de carnaval nous sommes de nouveau sorties avec des amies de ma classe le jeudi soir (comme une bonne partie des élèves de Salzbourg) pour fêter le halbzeit , la moitié de l’année scolaire.
Le samedi suivant nous avons fêté Carnaval à Unken. Fasching n’est pas une fête aussi importante que notre carnaval mais on a quand même pris soin de nos costumes : Nous étions 4 pompoms-girls, avec Kathi et deux autres amies. La soirée était géniale !
Le lendemain une très bonne amie de Suisse est venue me rendre visite. C’était vraiment super de la revoir après tellement de temps, et c’était très agréable de pouvoir reparler français 🙂
Elle a apportée du chocolat et… De la fondue ! Malgré des premières réactions pas très encourageantes de la part de ma famille d’accueil ils ont tous plus ou moins apprécié la découverte.
Le week-end suivante, après le départ de mon amie, a été occupé par deux journée de ski et deux sorties à Unken. Nous sommes allés skier avec ma tante et mon oncle d’accueil. J’ai appris à apprécier les courses de ski à la télé pendant la pause de midi, ici quasiment tout le monde se passionne pour ça !
Pendant les vacances nous avons aidé ma mère d’accueil à la cuisine et pour faire les chambres, car il y avait vraiment beaucoup d’hôtes.
Après les vacances les élèves en option danse de l’école ont présenté leurs chorégraphies sous formes de Try-outs vendredi et samedi soir.
Pour la première fois ceux en option art visuel on aussi participé : nous avons présenté un de nos travaux sur la scène avant le début du spectacle et à l’entracte.
J’ai beaucoup apprécié le fait de pouvoir participer à un projet de l’école, ça m’a aussi rapproché de mes camarades de classe en même option que moi.
Ce même week-end nous avons fêté l’anniversaire d’un ami à Salzburg, ce qui nous a valu une super soirée.
La semaine suivante à eu lieu notre Mittelseminar avec YFU que j’ai attendu avec beaucoup d’impatience ! Nous étions de lundi à vendredi au même endroit que pour notre dernier séminaire, en Oberösterreich.
C’était génial de revoir tous les autres, de pouvoir parler avec eux de nos expériences communes.
Le team de YFU était super et les Work-shops nous ont à tous beaucoup apporté. Nous avons parlé de comment cette année c’est passé pour nous jusqu’à maintenant et comment on voudrait qu’elle se continue, des buts que nous avons déjà atteint, de ce que nous aimerions encore réussir, …
Nous avons bien profité de la neige et sommes rentrés trempés jusqu’aux os de nos deux „promenades“ autour du bourg !
Ça a été une semaines incroyable et les aurevoirs ont été un peu difficiles parce qu’une mexicaine, celle avec qui j’avais partagé ma chambre en arrivant à Vienne, doit rentrer plus tôt chez elle pour se faire opérer à la suite d’un accident de ski…
Une journée normale dans ma nouvelle famille d’accueil…
Je me réveille vers 5:45 et prends le petit-déjeuner avec ma sœur d’accueil. Une amie qui habite près de chez nous passe nous prendre en voiture pour aller jusqu’à l’arrêt de bus et nous embarquons à 6:30 pour environ 1h10 de trajet jusqu’à Salzbourg.
Ensuite journée d’école, suivant le jour de la semaine je prends le bus directement après l’école ou je m’occupe en l’attendant.
En arrivant à Unken je rentre quelques fois à pied ou en voiture, si ma mère ou mon père d’accueil peuvent venir me chercher.
Le repas du soir se prend toujours avec les grands-parents (qui habitent juste à côté) et nous prions toujours avant de manger.
On mange souvent du pain accompagné de fromage et de viande.
La famille en générale mange vraiment beaucoup de viande et assez peu de légumes, ce à quoi j’ai bien dû m’habituer…
Nous avons tous les jours du lait extra frais de la ferme juste derrière la maison ainsi que du beurre fait maison.
Le soir nous regardons la télé ensemble, sauf en de rares occasions.
J’ai conscience que maintenant tout va passer très vite et j’essaye de profiter le plus possible de chaque jour ici.
Voilà pour mon mois de février, à bientôt !
Sevus,
Zélie
image_1364893995801025zelie
Mittelseminar 🙂

 

 

 

Mois de janvier

Hallo!

Ce n’est plus vraiment d’actualité mais c’est ce qu’on dit en janvier alors : bonne année !

Année que j’ai très bien commencée d’ailleurs ! J’ai passé du temps chez ma „première“ mère d’accueil, Maria, et avec sa petite-fille de 6 ans qui était chez elle pour les vacances.
Les vacances se sont terminées avec une sortie mémorable à Salzburg avec une amie, ce qui a rattrapé notre nouvel an trop tranquille.

Je me sens très bien dans ma nouvelles famille d’accueil, le fait que je les aie déjà connus avant m’aide beaucoup à me sentir à l’aise avec eux.

Mi-janvier, ma Betreuerin de YFU et une autre volontaires sont venues pour faire signer à mes parents d’accueil les papiers YFU qui ont officialisé ma nouvelle famille.

Nous avons pris l’habitude de faire des jeux le soir, dont un où il faut faire deviner des mots aux autres en les décrivant et sans utiliser certains autres mots donnés.
C’est assez difficile pour moi mais c’est un très bon exercice et c’est toujours très amusant !

À l’école tout va toujours bien, je devrais travailler un peu plus mais sans la menace de recevoir des mauvaises notes c’est plus dur…

Un étudiant d’échange américain de YFU est venu me rendre visite à Salzburg, j’ai joué à la guide touristique et nous avons savouré les Schnitzl et la bière locale !

Avec Kathi et une amie nous sommes sortie à Lofer (village voisin) et avons une autre fois fait une soirée cinéma chez un ami.

J’ai eu l’occasion d’aller à mon 2ème et à mon 3ème bal autrichien ! Le premier des deux était celui d’une autre école et le 2ème était le nôtre !
Comme nous sommes une école plutôt artistique nous l’avons montré : les danseurs ont fait une démonstration, les musiciens ont accompagné une partie de la soirée et l’option art visuel (la mienne) s’est occupée de la décoration.
Je garde un très bon souvenir de cette soirée ! (-> photo)
J’ai passé la journée qui le précédait avec deux étudiantes d’échange qui vont dans la même école que moi, c’était aussi super. Nous sommes en tout 5 dans l’école.

Pour résumer le tout, mes week-ends ont été bien remplis et je n’ai pas vu le temps passer, la moitié de mon année est déjà derrière moi…
J’ai l’impression que ca ne fait pas longtemps que je suis partie mais en meme temps que je suis ici depuis plutôt longtemps.

À bientôt pour mon prochain témoignage !

(Merci de lire mon blog au passage).

Zélie

 

Mois de décembre

Bonjour !

Avec beaucoup de retard voilà mon témoignage de décembre.

Tout va toujours bien pour mon 4ème mois en Autriche !

Le premier week-end il y a eu la St-Nicolas ici aussi, avec la différence que St-Nicolas lui-même n’est pas très important, les personnages principaux sont les Krampus (voir photos), qui l’accompagnent pour faire peur et punir ceux qui n’ont pas été sages. J’ai participé à deux Krampuslauf, une dans un village voisin, où les Krampus étaient plutôt gentils et celle d’Unken. Après avoir défilé en cortège, les Krampus se sont promenés librement en fouettant à peu près tous ceux qui se trouvaient sur leur passage, ce qui fait assez mal.
Le lendemain ils faisaient le tour des maisons à Unken. J’étais chez mes cousins d’accueil et on s’est retrouvé avec 6-7 Krampus dans la cuisine. Ils nous ont fait faire à Kathi et à moi un tour dans la neige avant de repartir.
C’était une St-Nicolas très différente de ce dont j’ai l’habitude mais c’était bien aussi 🙂

Je suis allée deux fois au cinéma avec des amies de ma classe, deux soirée vraiment sympas !

Nous avons fait des biscuits de Noël avec Maria, ce qui nous a déjà mises dans l’ambiance des fêtes de fin d’année, en plus de la neige et de la musique de Noël à Radio Salzburg.

Je me sens de plus en plus à l’aise en classe et dans l’école en générale, j’ai un groupe d’amis qui me correspond bien et j’ai fait connaissance avec des gens d’autres classes.

A Unken, comme dans tous les petits villages, tout le monde est au courant de tout et donc presque chacun sait qu’une „Schweizerin“ habite à Unkenberg. Il m’est arrivé plusieurs fois que des gens que je ne connais pas, mais qui eux me reconnaissent, me proposent de me ramener en voiture depuis l’arrêt de bus.

Mi-décembre ma mère d’accueil m’annonce une mauvaise nouvelle : elle doit passer au moins une semaine à l’hôpital. Étant donné qu’elle est atteinte d’une dépression et qu’il lui faudra du temps pour guérir je ne peux pas rester plus longtemps chez elle. Les Vitzthum, la famille de son frère (et de mes cousins) ont été d’accord de m’accueillir pour au moins 2 semaines et YFU s’est mis à chercher une nouvelle famille pour la suite.
La seule famille disponible aurait été à l’autre bout de l’Autriche, mais heureusement je n’ai pas eu besoin de déménager bien loin au milieu de l’année : les Vitzthum ont proposé que je reste chez eux pour jusqu’à la fin de mon échange !
C’est la solution parfaite pour moi, je ne change pas d’école ni de village, je connais déjà la famille et j’ai deux sœurs et un frère d’accueil.
Je suis vraiment contente de pouvoir rester à Unken et très reconnaissante de la générosité de ma nouvelle famille d’accueil.
La famille Vitzthum a une ferme avec beaucoup d’animaux (vaches, 2 poneys, chèvres, mouton, cochons-d’Inde, lapins, chats) dont s’occupent mon père et mon grand-père d’accueil. Ils ont une maison immense dont une partie est aménagée en chambres et appartements de vacances où la famille recoit des hôtes, c’est le concept „vacances à la ferme“.

Le jeudi avant les vacances de Noël, j’ai découvert une tradition de Salzbourg. Beaucoup d’élèves sortent la veille du début des vacances, font la fête (presque) toute la nuit et vont directement à l’école le lendemain. On a passé une très bonne soirée, c’était un peu dur de rester réveillé le lendemain, surtout pendant l’heure de maths, mais ça en valait la peine.

Le 23 décembre nous avons fêté Noël avec les hôtes présents chez les Vitzthum. Les trois enfants ont joué des chants de Noël à la guitare et à l’accordéon et ont raconté deux histoires.
J’ai eu l’occasion me mettre ma „dirndlkleid“ (habit traditionnel) toute neuve. C’était un très bon moment.

Le 24 décembre à midi nous avons mangé le repas traditionnel, un genre de compote aux céréales et au lait servie avec des pommes cuites. Le soir tout était au début très normal : un repas ordinaire, à la même table que d’habitude, avec les mêmes personnes que d’habitude, avec des habits ordinaires. Nous avons ensuite prié pendant une demi-heure puis ouvert les cadeaux aux pied de l’immense sapin après avoir chanté „Stille Nacht, heilige Nacht“. A minuit nous sommes allés à la messe dans la très belle église d’Unken.

Ma famille ne m’a pas vraiment beaucoup manqué le 24 mais le 25 décembre c’était un peu plus dur, étant donné que vous fêtons normalement Noël une deuxième fois alors qu’ici non. Comme je n’ai pas encore pu louer de skis je n’ai pas pu aller skier avec Kathi, Maria et Sebastian et j’ai passé l’après-midi seule, d’où la petite baisse de morale.

Le 27 et le 28 je suis allée skier pour la première depuis 4 ans, le résultat n’était pas aussi catastrophique que ce que j’avais craint, mais bien au dessous du niveau Vitzthum, ils skient tous depuis qu’ils savent marcher !

J’ai fêté nouvel an avec 3 amies de ma classe chez une d’elle. Nous avons mangé de la raclette et regardé les feux d’artifice de Salzbourg. Comme 2 d’entre nous ne se sentaient pas bien nous sommes allées nous coucher pas longtemps après minuit. C’était une jolie soirée, bien qu’un peu trop clame pour fêter la nouvelle année à mon goût.

Das war’s, à bientôt !

Zélie

 

image_1362588766235085image_1362588784074998

image_1362592919043448

 

 

 

 

 

 

Mois de novembre

Hey !

3ème mois en Autriche, tout va bien. 🙂 J’ai pris mes habitudes et mes repères à Unken et à l’école, je me sens de plus en plus à la maison. Je m’entends toujours bien avec ma mère d’accueil et j’ai beaucoup de plaisir à passer quelques fois du temps chez mes cousins d’accueil.

Une semaine de vacances fin octobre – début novembre, très calme, je suis surtout restée à Unken,  sauf pour Halloween. J’étais avec 3 filles de ma classe chez une d’elles avec aussi quelques autres amis dont j’ai fait la connaissance, très jolie soirée.

La première semaines d’école je suis allée manger au restaurant avec des amis d’Unken, dont ma cousine d’accueil, aussi une jolie soirée.

Le samedi 17, nous sommes allés à Vienne avec toute la classe d’option art pour voir deux expositions, plutôt long de faire l’aller-retour en une journée (environ 7 heures de trains en tout) mais c’était très intéressant et sympa.

J“ai passé le week-end suivant à Salzburg, le vendredi soir et la journée de samedi chez une amie de ma classe et le samedi soir je suis allée au cinéma avec des autres amies et j’ai pu dormir chez l’une d’elles. Très bon week-end !

Vendredi 30 novembre ma mère d’accueil, son ami, ses deux petites-filles et moi sommes allés au grand marché de Noël de Salzburg, le Christkindlmarkt et ensuite au restaurant. J’ai passé un très bon moment avec eux.

Au niveau de l’allemand ça va aussi de mieux en mieux, c’est vraiment plus facile d’apprendre du vocabulaire en l’utilisant concretement plutôt qu’en l’apprenant à l’école pour une évaluation ! Je comprends le dialecte assez bien et je commence à en utiliser quelques expressions.

Je prends des cours facultatifs d’italien à l’école mais je ne comprends pas grand chose, étant donné que les autres en sont à leur 5ème année. J’arrive à saisir quelques mots grâce au français pour pouvoir comprendre en gros le sujet. Encore une fois, les notes ne sont pas importantes, mais ce sera mon option l’année prochaine et je profite d’apprendre quelques bases.

Les bus, auxquels je ne suis pas très habituée et dont les horaires sont assez compliqué, m’ont causé quelques mauvais expériences, mais j’ai toujours réussi à arriver à bonne destination (jusqu’à mainenant en tout cas !).

Je garde contact avec mes amis et ma famille en Suisse par skype, messages et Facebook mais aussi par lettres ! C’est toujours un plaisir de reçevoir une belle lettre écrite à la main, qu’on peut ensuite ranger avec les autres dans un cartons à chaussures. 🙂

Je ne ressens pas très souvent de Heimweh, juste quelques fois en petites „vagues“, par exemple quand quelque chose me rappelle ma vie à Fribourg ou que je vois quelqu’un qui ressemble à un-e ami-e que j’ai à la maison. Ca risque peut-être d’être un peu plus dur pendant la période des fêtes, mais ça devrait aller.

Voilà pour le moment !

Joyeux Noël !

Bis bald,

Zélie

(La photo de groupe est celle de notre sortie à Vienne, et la maison est celle où je vis à Unken 🙂 ).

 

 

 

Mois d’octobre

Hallo !

Tout se passe bien en Autriche, mon mois d’octobre a été marqué par une deuxième rencontre YFU , les premières chutes de neige, mon premier bal autrichien, …

J’ai trouvé ma place dans ma classe et j’ai commencé des cours d’italien, les autres ont déjà un bon niveau et j’ai plutot du mal à comprendre mais ça me plaît. Avec ma mère d’accueil tout se passe bien aussi, mais parfois j’aimerais bien avoir une ambiance plus familiale à la maison, avec des frères et soeurs.

Il y a très peu de bus entre Unken et Salzbourg, environ 7 par jour la semaine et 3-4 le week-end, mais pour sortir j’arrive à m’arranger en restant dormir chez une amie, et j’ai aussi la possiblité de passer la nuit chez l’ami de ma mère d’accueil qui habite plus près de Salzbourg et chez qui il y a une chambre pour moi.

Le week-end du 12-13 j’ai eu le plaisir de revoir tous les autres étudiants d’échange pour notre Nach- Ankunftstagung à Micheldorf (Oberösterreich), dans un vieux bourg dans la montagne. C’etait vraiment super de se retrouver tous ensemble, de pouvoir parler de nos expériences entre nous et avec les YFU-teamers durant les work-shops, de reçevoir des précieux conseils, de rire, de faire des jeux, … Nous avons abordé des thèmes comme notre famille d’accueil, l’intégration, la langue, nos amis,… L’ambiance était vraiment géniale, que des beaux souvenirs !

Après ce weekend, j’ai passé une semaine chez mes cousins car Maria n’était pas là. C’était très sympa, ils étaient très acceuillant et il y avait plus d’animation que d’habitude, ce qui n’était pas pour me déplaire !

Une journée autrichienne

Tous les matins, je me lève à 5h30, prends mon petit-déjeuné et prépare ma Jause (sandwichs et une pomme par exemple) pour la journée. Je suis seule la plupart du temps, Maria dort encore (la chanceuse !). A 6h20 une camarade de classe de ma cousine passe nous chercher en voiture, car l’arrêt est à 2o mn à pied et nous allons prendre le bus ensemble. Après 1h10 de bus j’arrive à la gare de Salzbourg, d’où je prends un autre bus pour quelques minutes jusqu’à mon école. Voilà à quoi ressemblent mes semaines… Lundi et  vendredi : cours d’italien l’après-midi, mardi : école jusqu’à 18h20, mercredi : congé depuis 14h, jeudi : cours jusqu’à 16h40.  Je rentre souvent à pied à la maison depuis l’arrêt de bus, quand je n’arrive pas trop tard à Unken ou que ma mère d’accueil n’est pas à la maison.                                                                                                                                                           La plupart du temps nous mangeons un repas chaud quand j’arrive de l’école et ensuite je regarde la télévision un moment avec Maria ou je vais dans ma chambre faire mes devoirs, lire, …

Je dois avouer que je ne travaille pas beaucoup pour l’école ; dans les branches où les évaluations se font par oral, les profs ne m’interrogent pas encore et pour le reste je fais ce que je peux et je reçois une note quand mon travaille est assez bon pour être noté. Comme je n’ai pas besoin des notes de cette année pour continuer le collège l’année prochaine ce n’est pas un problème, et c’est plutôt confortable de ne pas trop devoir se préoccuper de ses résultats 🙂

Je connais déjà plus de monde à Unken et à l’école, je me rends compte à quel point c’est agréable de simplement saluer des gens en les croisant dans les couloirs.

J’ai rencontré ma Betreuerin de YFU qui est là pour moi si j’ai des questions, des problèmes ou simplement envie de parler. Elle est très sympa et on s’entend bien.

La suite au prochain épisode !

A bientôt !

Zélie

Mois de septembre

Hallo !

Cela fait maintenant 6 semaines que je vis en Autriche, donc beaucoup de choses à raconter !

Tout d’abord Vienne 🙂  Le vendredi 24 août j’ai pris l’avion à l’aéroport de Genève et une volontaire YFU très sympa m’attendait à l’aéroport de Vienne. Nous sommes allées à l’auberge de jeunesse où nous avons passé le week-end vers 14h, certains étudiants étaient déjà là et les autres sont arrivés pendant le reste de la journée. Nous étions 22 de 12 pays différents : Equateur, Estonie, Finlande, Hongrie, Japon, Lettonie, Mexique, Moldavie, Suède, Thaïlande, USA et Suisse. Samedi et dimanche nous avons eu des workshops (ateliers) sur différents thèmes en rapport avec notre année d’échange, la famille, l’école, la langue,… Nous avons parlé anglais car beaucoup ne savaient pas du tout l’allemand et certains juste quelques bases, je les trouve très courageux !

Samedi dans la soirée nous avons visité un peu Vienne. Pendant nos temps libres et les repas nous avons eu le                                                                                                                                              temps de faire connaissance, de partager un peu de notre culture.  J’étais dans la même chambre qu’une Lettonne et qu’une Mexicaine, c’était génial, le courant est vraiment bien passé entre nous ! Je me réjouis beaucoup de tous les revoir lors de nos  rencontres YFU, la prochaine est le week-end prochain.

Le dimanche, la plupart des familles sont venues chercher leur enfant d’accueil directement à l’auberge de jeunesse car il y avait une journée d’informations pour elles à Vienne. De mon côté j’ai pris le train avec un Estonien (qui allait plus loin que Salzbourg, tout près de la Suisse) et une volontaire YFU. Ma mère d’accueil, Maria et son ami m’attendaient à la gare. Nous sommes allés jusqu’à Unken en voiture. J’ai eu le temps de découvrir ma nouvelle maison, ma nouvelle chambre et de m’installer. Comme j’en avais déjà eu l’impression, Maria est très gentille, son ami aussi. Il habite tout près de Salzbourg et vient souvent le week-end. Il a deux adorables petites-filles de 6 et 12 ans que j’ai déjà rencontrées deux fois.

J’ai eu encore deux semaines de vacances avant de commencer l’école. Ces deux semaines ont été plutôt calmes, j’ai eu beaucoup de temps pour moi et pour profiter du beau temps. J’ai aussi rencontré une partie de la famille de Maria : ses parents, son frère, qui vit tout près avec sa femme, leurs 2 filles de 16 et 12 ans et leur fils de 14 ans (mes cousins d’accueil) et sa soeur et son mari qui vivent à Vienne. Je n’ai pas encore rencontré la fille ni la petite-fille de Maria, car contrairement aux informations que j’ai reçues elles n’habitent pas tout près et elles ne se voient pas souvent.

Heureusement que mes cousins d’accueil sont là, parce que sans frères et soeurs c’est très très calme à la maison. Ils sont supers et je m’entends très bien avec eux. Celle qui a 16 ans, Kathi, m’a présenté à ses amis du village et je suis sortie trois fois avec eux à Unken.

Le lundi 10 septembre était un grand jour pour moi, c’était la rentrée au Musiches Gymnasium de Salzbourg. Tout c’est bien passé ! En arrivant une fille m’a aidé à trouver la bonne salle et les élèves de ma classe ont été très sympas. Ceux qui étaient assis à côté de moi m’ont expliqué ce que je ne comprenais pas et m’ont dit que je pouvais leur demander de l’aide si j’avais un problème avec quoi que ce soit. Ils ont mon âge, entre 16 et 17 ans et sont tous dans la même classe depuis qu’ils sont au Gymnasium, c’est-à-dire depuis ce qui correspond à la 5e année primaire en Suisse. La plupart sont très acceuillants et chaleureux.

Certains cours comme l’histoire ou la géographie ne sont pas trop dur à suivre, mais pour les maths et la phyique, ils ont de l’avance par rapport à ce que j’ai appris jusqu’à maintenant, donc en plus en allemand, ce n’est pas facile de comprendre ce que le prof raconte. Mais les professeurs, justement, sont très compréhensifs et par exemple pendant les cours d’allemand, où les autres élèves lisent en ce moment un livre de Ghoete, j’ai le droit de lire un autres livre plus adapté à mon niveau (Harry Potter en allemand).
Je trouve aussi de quoi remplir mes week-end, par exemple dimanche passé il y avait une fête au village et mes cousins d’accueil et moi avons bricolé avec les enfants. Ensuite j’ai passé le reste de la journée chez eux.
Ce samedi quatre filles de ma classe m’ont invitée à une soirée (ou une nuit devrais-je plutôt dire) jeux-vidéos et films 🙂 C’était vraiment un bon moment, on s’est bien amusées !
Au niveau de l’allemand tout se passe bien, j’ai l’impression d’avoir progressé depuis que je suis arrivée, j’arrive à parler plus librement, les mots me viennent plus naturellement. A Unken il a y a un dialect assez fort et plutôt difficile à comprendre, je saisi quelques mots, de temps en temps une phrase. A l’école il y a aussi un léger dialect mais je le comprends aussi bien que du bon allemand. C’est à chaque fois une petite victoire pour moi quand j’apprends un mot en dialecte, et surtout quand je m’en souviens !
C’est tout pour le mois de septembre. A bientôt ! Tschüss !
Zélie

Mon année en Autriche

Bonjour !

Je m’appelle Zélie, j’ai 17 ans et je suis sur le point de quitter ma famille et mes amis pour passer une année en Autriche.

J’habite à Fribourg et je viens de finir ma première année au collège St-Michel. J’ai choisi de partir une année premièrement pour apprendre l’allemand, mais aussi pour découvrir une nouvelle culture, rencontrer de nouvelles personnes et vivre des expériences enrichissantes. J’ai comme projet de finir le collège en bilingue en revenant en Suisse.

Je vis avec mes parents, mes deux sœurs de 15 et 21 ans et mon frère de 19 ans.                                                                                                                                          J’aime beaucoup lire, faire de la natation, passer du temps avec mes amis, aller au cinéma… Je prends aussi des cours de danse orientale et je fais du baby-sitting pour gagner un peu d’argent de poche.

J’ai encore deux semaines à passer chez moi avant le grand départ, le 24 août, où je prendrai seule l’avion pour Vienne, parce que je suis la seule étudiante de Suisse à partir en Autriche avec YFU.

Ces prochains jours seront bien remplis, car en plus de préparer ma valise, ce qui ne va pas être une mince affaire, je dois vider ma chambre de toutes mes affaires . Ma famille accueille une étudiante d’échange finlandaise et elle va occuper ma chambre pendant une année.

Après ces quelques mots sur moi, quelques-uns sur ma future vie en Autriche.

Je vais vivre à Unken, un village de 2’000 habitants, tout près de la frontière allemande, à 40 km de Salzbourg, où j’irai à l’école. J’habiterai avec ma mère d’accueil, qui a une fille mais elle n’habite plus à la maison et a elle-même une fille de 6 ans  !  J’ai déjà eu quelques échanges par mail avec ma mère d’accueil et elle a l’air très gentille. J’ai hâte de la rencontrer !

Unken est une station de ski, il faudra donc que je m’y remette, moi qui n’ai plus skié depuis 3 ans… Mais je me réjouis beaucoup de découvrir ce village qui a l’air très joli et qui me fait un peu penser à la Gruyère.

Je pense de plus en plus au départ et à ce qui m’attend en Autriche, d’autant plus que j’ai plusieurs amies qui sont déjà parties en Allemagne et aux Etats-Unis, ça rend le tout beaucoup plus concret !

Ça ne va pas être facile de dire au revoir à mes amis et ma famille et je suis un peu anxieuse mais je suis sûre que je ne vais pas regretter d’avoir fait ce choix. Je n’ai jamais entendu quelqu’un dire, en rentrant d’une année d’échange, qu’il n’aurait pas du partir.

Voilà pour mon témoignage du mois d’août !

À bientôt !

Zélie