YFU Switzerland

Always look on the bright side of life

Il est 21h, c’est l’heure du thé… alors je prends un moment pour écrire un article ici !

Dimanche 25 septembre 2016, 18h, Aigle. Ma petite sœur Estelle point le bout de son nez. Ici, on fête l’anniversaire de Dean [mon papa d’accueil]. Quand je reçois la nouvelle, j’éclate en sanglots dans le salon. Tout le monde me félicite.

Lundi, j’ai l’impression de vivre dans du coton. Je retiens mes larmes pendant l’examen d’économie : je comprends rien, je suis fatiguée, j’ai pas le moral. Je réponds à environ 1/3 des questions, j’ai l’impression de décevoir le prof qui fait lui tant d’efforts pour faire le cours en anglais pour que je puisse suivre. [j’ai reçu ma note aujourd’hui : 7.3/10. je reçois l’examen demain, mais je me demande bien comment il a corrigé mon examen, je m’attendais plutôt à un 3.7…]
J’avais décidé de dire à mes copains d’école que j’allais essayer de parler néerlandais à partir de cette semaine. J’ai pas eu la motivation. Donc déception encore.
Alors oui, je savais que ce serait dur quand le bébé allait arriver… mais le vivre, c’est pas pareil qu’en parler.

Aujourd’hui, jeudi, Estelle a 5 jours. Moi, j’ai toujours pas trop le moral, mais ça devient moins difficile. C’est bientôt octobre, donc mon anniv [et les vacances d’automne !], puis novembre, le test de language de YFU, encore un week-end avec d’autres étudiants d’échange, puis décembre, Sint Klaas, la fin de l’école, Noël, et le retour.
J’ai déjà fait 1/3 de mon séjour ici, et je rentre dans exactement 89 jours !

Alors on baisse pas la tête, on pense fort fort fort à sa famille en Suisse [mais pas trop pour pas pleurer encore], aux copains/copines, et on garde le sourire. La semaine prochaine sera une nouvelle semaine, et mon objectif : parler néerlandais ! L’écrit va déjà bien, la compréhension orale et écrite aussi, alors on se motive.
Et pour citer quelqu’un qui me manque beaucoup : « Always look on the bright side of life ! »