YFU Switzerland

PIC-NIC à LUCENS avec YFU.CH le 8 Avril 2017

[Generously sponsored by Movetia]
 
Bonjour,
Il y a un an déjà, nous étions à LUCENS à l’invitation de nos partenaires et amis d’YFU Suisse que je remercie par la présente, et à qui je renouvelle mes amitiés. Pendant cette journée, les parents d’accueil, les jeunes d’échange, et tous les bénévoles se sont retrouvé pour un grand PIC-NIC. Parmi les animations prévues pendant la journée, Marine, Dominik et moi étions en charge de préparer un atelier « Coloured Glasses » appelé « le cercle de la société ». Le public cible était un groupe de jeunes de plus de 17 ans.
Je ne sais, amis lecteur, si vous savez ce qu’est « Coloured Glasses [CG] ». Ce sont des animations destiné à l’éducation interculturelle et de citoyenneté mondiale. Un peu partout, à travers l’Europe, des jeunes (et des moins jeunes !) ont suivi une formation d’animateur pour dispenser des ateliers aux étudiants, dans les écoles, collèges, lycée et club de jeunesse. Ceci, à fin de permettre à d’autres jeunes d’observer leurs propres attitudes envers d’autres cultures et de mieux appréhender des sujets comme la culture et l’identité culturelle, la communication interculturelle, les stéréotypes, les préjugés, les droits de l’homme, la discrimination et les inégalités.
L’atelier que nous avons animé, était le suivant ; chaque jeune recevait une carte de rôle. Chacun des participants devait imaginer la vie, l’histoire, l’enfance, et toutes les caractéristiques réelles ou imaginaires de la personne brièvement décrite sur la carte. Ensuite, ils se mettaient en demi-cercle. Un animateur faisait alors une déclaration. S’ils approuvaient celle-ci, les participants étaient invité à faire un pas en avant… ou en arrière s’ils la réprouvaient. L’objectif n’était évidemment pas d’arriver au centre, mais bien de prendre conscience des interprétations individuelles et des stéréotypes que chacun de nous possède et projette inconsciemment sur des personnes ou des groupes sociaux culturels.
Au niveau émotionnel, ceux qui faisait un pas en avant étaient à la foi content d’avancer et triste pour les autres, et ceux qui n’avançaient pas ou qui reculaient était mal à l’aise, troublés voire récalcitrants.
Après un temps de débriefing, ou chacun a pu réendosser sa propre personnalité, nous avons échangé sur les discriminations et les inégalités, existants ou préexistants ainsi que sur les émotions, la perception et le regard que nous portons sur les autres.
Cette journée a aussi été ponctuée par un grand pic-nic (on dit « pique-nique » chez nous, en France !). Au programme, BBQ / saucisses / grillades. Et surtout, bonne ambiance, partage, échanges et sourires.
Je suis conscient que ce type de rencontre n’est pas toujours possible au niveau national ailleurs en Europe, et ce, pour des raisons d’organisation, de coût, ou de disponibilité. Néanmoins, il devrait être possible d’imaginer cela au niveau des régions en Europe. Je veux saluer ce côté positif et chaleureux de ces réunions de bénévoles, dans les organisations YFU, et particulièrement chez nos amis Suisses.
L’invitation offerte fait partie d’un échange de bonnes pratiques. Celles-ci ne doivent pas être faites uniquement pour des raisons administratives, d’organisation, ou de gestion. Autour d’un moment convivial, les échanges entre familles d’accueil et de départ, de bénévoles jeunes ou moins jeunes, sont nécessaires et utile pour sauvegarder, et faire avancer les valeurs d’YFU au niveau Européen et mondial. Je constate aussi que les problématiques rencontrées par les jeunes d’échange sont les mêmes un peu partout, au-delà des différences individuelles ou culturelles.
Concernant les bénévoles, la mobilité est un point essentiel au niveau des organisations. C’est de l’huile dans les rouages de la gestion humaine. Se raconter des histoires vraies et partager un morceau de saucisse grillée permet ensuite, de travailler ensemble plus fraternellement. C’est un moyen pour tisser des liens profonds qui dépasseront les aléas du quotidien. D’ailleurs, j’encourage les volontaires YFU à s’inviter dans un pique-nique organisé chez leurs voisins. En prévenant un peu à l’avance, je suis certain que vous serez bien accueillis.
Pour beaucoup, la Suisse est un petit pays qui n’est pas dans l’Union Européenne bien qu’étant situé au milieu (sic !), et ils ne sont pas tous banquiers (re-sic !)… Tout comme les Français ne sont pas tous « râleur », que les Italiens ne parlent pas tous avec les mains, et que les Allemands ne roulent pas tous en BMW… En bref, si nous voulons un monde plus convivial et plus fraternel, au-delà des lois, règlements et autres conventions ou contrat, il faut prendre du temps pour partager une bière et une grillade.
Je remercie tous les organisateurs, les bénévoles, et les familles qui ont fait de cette journée à LUCENS, un grand moment de convivialité.