YFU Switzerland

Music

Voila un petit post consacré à la musique sud-africaine, dont vous avez déjà eu un petit aperçu dans les précédents articles. A noter que cet article sera mis-à-j0ur assez régulièrement, j’espère, donc n’hésitez pas à venir voir faire un tour pour découvrir de la nouvelle musique 🙂

Je séparerai la musique sud-africaine en deux gros genres : la musique dite „noire“, une genre plutôt dansant, et la musique blanche, qui livre un culte au Seigneur en musique.


 

LA MUSIQUE dite BLANCHE

Comme dit précédemment, la plus grosse partie de la musique blanche d’aujourd’hui sont des chants glorifiant le Seigneur. Si je n’ai rien à redire quant à l’idée de base, je trouve toutefois cela un peu dommage, car les musiques sont très belles mais le sujet toujours le même, ce qui donne un peu un effet de répétition après deux ou trois morceaux.

Matt Redman – 10’000 Reasons

Chris Tomlin – Whom Shall I Fear

L’artiste le plus connu dans la musique blanche reste „Die Antwoord“, un trio blanc qui qui a fait des tournées aux Etats-Unis et en Angleterre, notamment. Ils qualifient leur style comme „rap-rave“, on est donc loin de glorifier le Seigneur, sur ce coup-ci.

Die Antwoord – Ugly Boy


 

LA MUSIQUE dite Noire

Ne vous y trompez pas, les Noirs ont également leur chants religieux ; le fameux Gospel en est un parmi d’autres. Le Gospel sud-africain est d’ailleurs bien différent de l’occidental, certaines racines africaines restant implantées musicalement. Je vous laisse juger cette performance Live :

Wa Hamba Nathi (Siyabonga Jesus)

Le Rap/HipHop sud-africain est également différent ; appelé Kwaito, ce genre a également conservé ses racines africaines qui donne un côté dansant au morceau, à l’inverse du genre américain, plus dans un style gangster.

Mashamplani – Ratlala (1997)

Brickz – Ugo’gcwala (2011)

Ces deux morceaux ont presque 15 ans d’écart, pourtant d’un point de vue instrumental, le changement n’est pas aussi radical qu’entre l’Old School et la New School aux Etats-Unis.


Evidemment, je ne connais pas toute la musique sud-africaine, ceci n’est que ce que j’ai découvert jusqu’ici. Je me répète mais pensez à faire un tour sur cet article de temps en temps, au cas où une mise-à-jour aurait été effectuée 🙂 Je pense qu’une page similaire sur la cuisine sud-africaine devrait voir le jour d’ici peu. Je vous laisse avec Miriam Makeba (j’adore cette chanson), à bientôt !